En Europe

Une semaine en Croatie

Helloooo ! Aujourd’hui je vais vous parler de la Croatie, et plus particulièrement de la (trop) petite semaine que nous y avons passée. Quel itinéraire nous avons suivi, et si après coup j’y aurais apporté des modifications. Je ne garde pas le suspense, oui j’aurais emprunté un itinéraire un peu différent, mais je vais vous parler de tout ça dans l’article. Néanmoins, la Croatie reste mon meilleur voyage à ce jour.

La Croatie est un petit pays d’Europe, niché aux frontières de multiples pays comme la Slovénie, la Hongrie, la Bosnie-Herzégovine, le Monténégro entre autres et longé par la mer Adriatique à l’ouest. La Croatie à également de nombreuses petites îles, magnifiques paraît-il, mais une semaine ne suffit pas pour découvrir tous les trésors de ce pays. Si vous n’y passer qu’une semaine, il faudra donc faire des choix. Et croyez-moi, ils sont durs à faire !

Comment s’y rendre ?

✈ || Se rendre en Croatie est assez simple, je vous conseille évidemment de prendre l’avion qui vous fera gagner du temps, et de l’argent. Pour ma part, j’utilise toujours, le comparateur SkyScanner pour mes billets d’Avion afin de les obtenir toujours au meilleur prix. Il existe trois principaux aéroports en Croatie : Zagreb (la capitale), Split et Dubrovnik. Nous avions fait le choix d’atterrir à Split pour être au “centre” du pays et des activités. Nous sommes passés par la compagnie croate “Croatia Airlines”, nous n’avons eu aucun souci de retard, ni durant le vol. Leurs avions sont néanmoins assez ancien (tout du moins celui que nous avons eu). Ma mère qui est également partie avec cette compagnie a eu 3h de retard sur son vol mais visiblement pour un motif valable (il devait effectuer des vérifications car un oiseau c’était écraser dans le réacteur au vol précédent). Les prix des billets d’avion sont plutôt raisonnables, en réservant seulement 3 mois à l’avance. Nous sommes partis du 3 au 10 septembre, avec un seul bagage en soute pour deux, l’aller-retour nous est revenu à 550€ pour deux, soit 275€/pers.

Comment se loger ?

▲ || Plein de solutions possibles, la Croatie est en essor touristique, il y a donc beaucoup d’hôtels où vous pourrez loger pour la semaine, ou à différents endroits si vous venez ici pour un Roadtrip (si c’était à refaire c’est la solution que j’aurais choisie). Pour trouver de magnifiques hôtels, réserver avec Booking.com. Bénéficiez de 15€ offert sur votre prochaine commande avec le code “65E227E0”. Il existe aussi des Airbnb évidemment, mais nous avons choisi de loger en bungalow dans un camping, car une opportunité (en matière de prix) s’est offerte à nous. Les campings après la haute saison font très souvent des grosses réductions sur leur séjour. Nous avons opté pour un bungalow tout confort pouvant accueillir jusqu’à 6 personnes. La location pour la semaine nous est revenue à 364€ (prix très avantageux à deux mais je vous laisse imaginer si vous partez à 6). Nous avions réservé ce camping en passant par Tohapi. Le camping Vranjica Belvedere est un camping 4 étoiles, avec une piscine vue sur mer. C’est un très beau camping, bien aménager, petite supérette, boulangerie, tout le confort nécessaire. Pour le lien du camping cliquez ici. Si vous aimez l’ambiance camping, mais le confort d’une petite maison nous vous le recommandons fortement.

↹ || Paragraphe rapide sur comment se déplacer en Croatie : Vous pouvez choisir le train ou le bus, qui sont relativement bien développé dans ce pays. Mais cela reste assez contraignant (horaires, temps d’attente, etc). Nous avons donc opté pour la location d’une voiture. Nous sommes passés par l’agence de location Sixt. Je ne vous mets pas de lien vers leur site, car je ne vous les recommande pas. Ils ont l’air d’avoir des prix défiant toute concurrence, mais finalement ils en rajoutent toujours une fois le séjour terminé !!! Je suis passé deux fois par cette agence, et j’ai été deux fois déçu, je ne recommencerais pas une troisième.. Je vous ferais un bref article sur le pourquoi je ne recommanderais pas cette agence de location. /!\ ARNAQUEUR A FUIR ABSOLUMENT /!\

Jour 1 : Le Parc National de KrKa

Le camping se trouve à 1h du Parc National de KrKa (prononcez keurka), c’est pour cela que nous avons commencé dès le premier jour suivant notre arrivée par cet incontournable trésor de la Croatie !

Ce parc national doit son nom à la rivière qui le traverse : la rivière Krka et qui par le charme de la nature créer ces magnifiques cascades. Il existe deux entrées pour ce parc, nous avons choisi de nous rendre à Lovozac (à une dizaine de kilomètres de Sibénik). Cette entrée est paraît-il la meilleure, puisque vous finirez par la cascade la plus impressionnante du parc, donc vous finirez en beauté. L’autre entrée se trouve à Skradin mais là vous commencerait par cette cascade (de quoi gâcher le plaisir non ?). Une fois arrivée à l’entrée par Lovozac, vous pourrez garer votre voiture sur le parking, puis aller chercher vos tickets d’entrée. Le prix pour ce parc est de 110 kunas (environ 15€). Une fois vos tickets achetés, le parc vous propose de vous descendre en bus jusqu’aux cascades mais vous pouvez aussi y aller à pied par des petits sentiers parfois abrupts (les baskets sont de rigueur, oubliez si vous avez des sandalettes).

Vous serez enchanté par les chemins en bois au-dessus d’une eau cristalline, les nombreuses cascades de plus en plus belles au fur et à mesure que l’on se promène dans le parc. Ce parc est un premier bel aperçu de ce que la Croatie a à vous offrir !

le petit + : Vous pouvez vous baigner dans la dernière cascade, qui est la plus impressionnante du parc, appeler “Skradinski Buk”.

Malgré que la haute saison soit passée il reste encore énormément de touristes ici. Le tour du parc se fait en 1h30, le temps de profiter et de prendre des photos. Nous y sommes restés de 11h-13h, il est évident que si vous voulez avoir le parc pour vous, il faut y aller dès l’ouverture.

Ensuite nous sommes rentrés au camping et nous avons visité le petit village dans lequel il se trouve “Seget Vranjica”.

Jour 2 : La jolie ville de Split

Que dire…

Split, c’est une jolie ville, une grande ville, elle est en effet la deuxième plus grande ville de Croatie. Elle se trouve à une vingtaine de minutes du camping où nous logeons. Son centre-ville est grandiose, à la fois antique et moderne. Les banlieues alentour le sont beaucoup moins… mais comme dans toutes les grandes villes européennes. Les bords de mer sont vraiment jolis, promenade en pierre, palmiers, on se sent vraiment en vacances ! Côté boutique vous aurez de quoi vous occuper également, le centre-ville moderne vous offre des rues immenses truffées de grandes enseignes commerciales mais aussi des petites boutiques très sympathiques. J’ai trouvé dans le centre historique une boutique de fabrication de masque très très original. Des masques faits main avec toute sorte d’objet de récupération industrielle insolites, vraiment très beau mais aussi très chère (entre 60 et 100€ pour un masque). Quoi qu’il en soit flâner dans les rues de Split est toujours une bonne idée !

Split a été construite dans l’enceinte d’un palais romain du IIIème siècle. Cette ville abrite de nombreux monuments à l’architecture magnifique dont le principale est le Palais de Dioclétien. Ce Palais est vraiment incroyable, vous pouvez en visiter une partie gratuitement, il est accessible depuis le centre historique de la ville. Les souterrains sont aussi visitables pour quelques kunas. Cela s’adresse plus particulièrement aux fans de Games Of Thrones car des scènes y ont été tournées. La Cathédrale Saint-Dominus nécessitera également quelques kunas pour pouvoir y entrer.

Jour 3 : Le Parc National de Plitvice

Le parc National de Plitvice (prononcez plitvitsè) est le plus grand de Croatie, le plus beau cela sera à vous d’en juger, mais il vaut clairement le coup qu’on s’y attarde ! Ce parc fait partie de la liste du Patrimoine mondial de L’UNESCO et est considéré comme l’un des plus beaux parcs d’Europe. Et je vous assure que ce n’est vraiment pas de trop le qualifier !

Le parc est composé de 16 lacs reliés entre eux par des centaines de cascades à la beauté exceptionnelle. Vous marcherait dans une nature à couper le souffle au milieu d’une végétation luxuriante. Et c’est que du bonheur !

Pour accéder à ce parc vous avez deux entrées possibles, L’entrée 1 est conseillé en haute saison, car l’entrée 2 est à proximité des hôtels et donc les fils d’attentes pour vos tickets peuvent être très longues en juillet-Août. L’entrée pour ce parc est de 110 kunas (environ 15€), le parking lui aussi est payant (7kn/h soit environ 1€/h). À l’intérieur du parc, vous aurez des des trains électriques tout-terrain pour vous emmener jusqu’aux caisses (qui sont assez loin des parkings) et aux extrémités du parc. Des bateaux électriques vous permettant de traverser les lacs et d’accéder aux différents parcours aménagés de ce parc immense (rien qu’une superficie de 29.685,15 hectares).

Le Parc se trouve à environ 2h45 de là où nous logions, au cœur de la montagne de la Lika. Nous sommes arrivés sur le parc vers 10h, et nous en sommes repartis vers 17h30. Le temps de faire tout le parc pour ne rien manquer, de prendre des photos, beaucoup de photos. Nous avions emmené nos pique-niques, mais vous pouvez aussi choisir de vous restaurer directement sur place, il y a un restaurant au niveau de l’entrée 1, et quelque stand où vous trouverez de quoi manger et boire dans le parc.

Encore une fois beaucoup, beaucoup de touristes sont présents malgré que l’on soit en septembre. Donc pour profiter du parc avec peu de touristes, rendez-vous à 7h du matin (heure d’ouverture du parc en été). La magie doit être encore plus présente sans touristes. Mais nous logions trop loin pour arriver à cette heure-là.. Il existe des hôtels à proximité du parc, mais ils feront augmenter évidement votre budget globale.

Nous avons été éblouis par la beauté de tout ce que l’on voyait, c’était presque irréel..

|| Petit conseil : L’idéal est de faire le Parc de Krka avant celui de Plitvice, sinon le risque est que vous soyez déçu.

Just Amazing Day

>> Des kilomètres plein les pattes mais des étoiles plein les yeux <<

|| Pour la petite anecdote : En Croatie, vu que l’on bougeait pas mal, on mangeait beaucoup de sandwichs le midi. Sauf que.. les magasins, boulangeries ici ne font pas de sandwich.. il faut donc acheter tout séparément et le faire soi-même. Si quelqu’un trouve des sandwichs en Croatie merci de me laisser l’adresse en commentaire ↡↡↡↡↡ AHAHA.

Jour 4 : Changement de programme, la journée reposante

Je n’aurais pas grand-chose à vous dire d’intéressant sur cette journée car nous avons profité de la piscine du camping, de la mer, nous sommes retournés à split faire quelques magasins.

/!\ En Croatie, il y a peu de plage de sable, la plupart des plages sont des plages de galets. Donc n’oubliez pas les chaussures aquatiques pour ne pas avoir mal aux pieds !!

MAIS .. à l’origine cette journée aurait dû être pour aller à Dubrovnik au sud du pays. Dubrovnik se trouve à un peu plus de 4h de route du camping, donc plus de 8h aller-retour dans la journée.. De plus en parlant avec des Croates, ils nous ont dit que pour aller à Dubrovnik il était obligatoire de passer par la Bosnie-Herzégovine et que parfois les contrôle douanier était très long. Comme nous avions déjà fait la veille 5h de voiture, tout cela nous à découragé.

Donc pour ceux qui souhaitent aller à Dubrovnik, encore une fois je ne peux que vous conseiller de faire la Croatie en RoadTrip du nord au Sud (ou inversement). Dubrovnik est une ville fortifiée, et très touristique. Et probablement très jolie !

Jour 5 : Trogir, ma ville coup de cœur

Trogir est une ville située sur une petite île dans un détroit logé entre l’île de Ciovo et le continent, l’ensemble étant relié par deux ponts. Elle se trouve à 8 minutes seulement de l’aéroport de Split, et à 13 minutes du camping Vranjica Belvedere.

Cette ville historique est inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1997.

Le monument à ne pas louper Trogir est la Cathédrale Saint-Laurent, qui est l’une des plus belles du pays. Cette cathédrale du XIIIème siècle à l’architecture romano-gotique est à couper le souffle.

Mais hormis cela toute la ville est vraiment jolie, les rues en pavés, la forteresse (château) de Kamerlengo, l’église Saint-Dominique. Les murs en pierre, les toits en brique orangée, tout est resté tellement authentique, c’est un réel plaisir.

   Trogir est vraiment pleine de charme, je ne saurais que la conseiller. 

|| Le soir nous avons mangé au restaurant sur Trogir. Nous avions eu du mal à en choisir un, notre choix c’était porté sur un restaurant qui avait une carte en français, parce que lire le Croate est loin d’être évident croyez-moi. Nous avons donc choisi de manger à “Konoba Toma” très bien noté sur TripAdvisor, et nous n’avons pas été déçus. Cuisine méditerranéenne, poissons et fruits de mer (ça ne manque pas ici), ainsi que de la cuisine croate. Konoba en croate signifie taverne, le rustique et l’authentique ici encore.

Jour 6 : Omiš, la montagneuse

Omiš est une petite ville au bord de la mer Adriatique. Elle se trouve à 30 minutes au sud-est de Split et à 1h du camping où nous étions.

Cette petite ville est elle aussi une ville médiévale à la richesse patrimoniale et culturelle impressionnante. Dans le passé Omiš était une ville malfamée, une ville des pirates. Les pirates d’ Omiš étaient parmi les plus dangereux de la Méditerranée.

|| Nous avions tellement aimé Trogir qu’au retour nous nous y sommes arrêtés pour aller boire un verre en fin de soirée. Nous avions jeté notre dévolu sur le “Martinino Coctail & Caffe Bar”. Bar sympa, ambiance avec musique le soir, une bonne note pour finir le séjour.

Jour 7 : Derniers moments en Croatie

Dernière promenade aux abords du camping, ciel bleu, mer transparente. Merci la Croatie pour cette magnifique semaine.

                             SEE YOU SOON

Valise bouclés, retour en France !

Infos pratiques

  • La devise : En Croatie la devise est le Kuna (Kn)
  • La langue : Le croate et l’allemand surtout, mais aussi l’anglais et un peu d’italien.
  • La bonne période : D’avril à octobre surtout
  • Le décalage horaire : Il n’y a aucun décalage horaire
  • Le temps de vol : Il faut compter 2h pour Paris/Split en vol direct
  • Les immanquables : Les parcs nationaux de KrKa et Plitvice. La ville de Split. Dubrovnik aussi (je n’ai malheureusement pas pu y aller, bien qu’elle était au programme, mais beaucoup trop loin, d’où l’intérêt de faire un Roadtrip quand on vient en Croatie)
  • Mon coup de cœur : Côté nature : le parc national de Plitvice. Côté ville : Trogir.
  • Mon conseil : Je vous conseille de faire la Croatie en RoadTrip du nord au sud (ou inversement) en finissant par une ou deux îles pour visiter et profiter au maximum. L’idéal se serait d’y rester 2 semaines.
  • Mon budget : Le budget pour 1 semaine en Croatie (selon le mode de voyage utilisé ici) est d’environ 1.800€ pour nous deux, soit 900€/personne (tous inclus, vol, hébergement, nourriture, location voiture, etc.)

 Cartographie de mon itinéraire

2 réflexions au sujet de “Une semaine en Croatie”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s