En Europe

Majorque, le temps d’un week-end entre copines

Mars, le mois de mon birthday et de tous les possibles !

Aujourd’hui je vous emmène à Majorque dans cet article ! Un week-end de trois jours comme on les aime, un voyage, un bagage, des copines !

comment s’y rendre, où se loger ?

C’était un week-end pas vraiment prévu, réservé à “la dernière minute” (quelques jours avant le départ seulement). Pour faire simple, et comme ils ont des offres de dernières minutes intéressantes pour l’Europe, nous avions réservé sur le site Lastminute.com. Cette offre comprenait le vol A/R + hotel 4* (en chambre à trois lits) pour 275€/pers.

✈ || Pour se rendre à Majorque nous avons pris la compagnie aérienne Vueling. Cette compagnie est une compagnie Low Cost, qui permet d’avoir des billets d’avion à bas prix, depuis et vers plusieurs pays essentiellement en Europe mais pas que !! Cette compagnie a des avis très partagés sur internet. En ce qui nous concerne, nous n’avons pas eu vraiment de souci, un léger retard au retour (de moins d’une heure). Mais au niveau du vol, du personnel, etc, rien à dire. Nous sommes partis de Paris Orly (ORY), et nous sommes arrivés à l’aéroport de Palma de Majorque (PMI).

▲ || L’Hôtel que nous avons choisi est le “Hotel THB El Cid”, c’est donc un hôtel 4 étoiles, situé a à peine 10 minutes de l’aéroport. Bien qu’il se situe si proche de l’aéroport nous n’avons pas du tout était incommodé par le bruit des avions ! L’hôtel dispose d’une piscine extérieure magnifique (mais oubliez le mois de mars si vous voulez vous y baigner) et d’une piscine intérieure (un peu fraîche pour les frileux cela dit). il y a aussi une salle de sport, un terrain de tennis, un sauna, un restaurant, un bar, des chambres vues mer et la plage au pied de l’hôtel. Une climatisation et le Wi-Fi gratuit également. L’accueil a l’hôtel a été très bien, certains membres du personnel parlent même un peu le français. L’hôtel est assez joli, les chambres sont spacieuses et confortables cependant il n’est pas exceptionnel. Peut-être est-ce la période qui voulait ça, mais l’hôtel est plutôt prisé par des personnes ayant un certain âge que par des jeunes (n’y voyait pas là une critique mais juste un constat).

Jour 1 : Découverte de Palma de Majorque

↹ || Se déplacer à Majorque : Si vous souhaitez rester à Palma et alentours ou si vous restez longtemps à Majorque vous pouvait prendre le bus. Mais comme nous, nous voulions faire un maximum de choses en un minimum de temps, nous avons décidés de louer une voiture. Les 3 jours nous sont revenu à 112€. Nous avons loué chez Sixt mais j’explique dans un autre article (rubrique « Mes astuces ») pourquoi je ne les recommande pas. Voiture impeccable mais arnaque à touriste !

Nous sommes arrivés à l’aéroport de Majorque un peu avant 14h, et dès la sortie c’est un réel plaisir, le soleil, les palmiers.. les vacances quoi. Bon nous sommes juste en week-end mais c’est déjà pas mal !

Nous avons été poser nos valises à l’hôtel, puis direction la capitale de l’île, Palma de Majorque. Malheureusement le ciel s’est fortement couvert sur Palma en cette fin de journée, mais la ville ne perd vraiment pas de son charme naturel. Dès que nous arrivons, nos yeux sont rivée sur la magnifique “catedral de Palma de Mallorca” appelée Catedral-Basílica de Santa María. Au cœur de la ville, et proche de la méditerranée elle domine très fièrement la ville et est visible depuis toute la baie.

Le style gothique et “catalan” de cette bâtisse est incroyable, elle est tellement immense que l’on se sent minuscule à ses côtés.

Le reste de la ville est également bourré de charme, des pavés, des petites rues, de l’authenticité, des villes comme je les aime.. Dommage il manquait le soleil, mais il ne manquait que ça.

Jour 2 : On The Road

Ce jour-là, une grosse journée nous attendait ! Et pour notre plus grand plaisir le soleil nous accompagnait !

Nous avons pris la route tôt le matin pour aller découvrir le nord/nord-est de l’île. Nous nous sommes dirigée en premier vers Sa Calobra [1h20 depuis Palma]. Avant d’arriver à notre destination nous avons empruntée des routes, où les paysages étaient plus magnifiques les uns que les autres. Nous avons croisée des chèvres se promenant sur la route (donc soyez prudent), puis nous avons dû descendre le Canyon de la Calobra. Une seule route longe ce canyon, attention elle est très sinueuse, elle fait 14 kilomètres de long mais s’étend sur seulement 4 kilomètres de distance.

Pour la petite histoire : Sa calobra veut dire “couleuvre” en catalan, cette route est en effet un long serpent d’asphalte qui se glisse entre les rochers jusqu’à la mer.

Nous arrivons en bas, au port de Sa Calobra. Vous ne trouverez de place nulle part, sauf sur le parking prévu à cet effet qui est payant (et pas donné!).

Ensuite pour voir le fameux Torrent de Pareís il faut prendre le chemin qui longe la mer. Ne vous en faite pas, des panneaux d’indication sont sur place pour vous diriger. Vous arriverez à l’entrée d’une petite grotte qu’il vous faudra emprunter.

Torrent de Pareís signifie “ruisseaux des jumeaux”, cet endroit est sans aucun doute un des plus sauvages d’Espagne. Pendant des années la rivière et les pluies d’hiver ont creusé ces gorges gigantesques et fascinantes. Il est possible, pour les plus courageux et avertis, de faire une randonnée de 6-7 km entre les falaises. Mieux vaut la faire avec un guide ou quelqu’un qui connaît parfaitement l’endroit, car cette randonnée est paraît-il relativement dangereuse.

Nous y sommes allés en fin de matinée et la basse saison faisait que par chance nous n’avons pas rencontrés beaucoup d’autres touristes. Le lieu était calme, paisible, magique..

☼ || Malgré que nous étions au mois de mars, nous avons eu du soleil et des températures atteignant les 20°C en journée.

Après avoir vu ce magnifique endroit nous avons remonté le canyon puis pris la direction du port de Pollença [1h05min]. Le port de Pollença est à l’origine un village de pêcheur devenu aujourd’hui une station balnéaire. La baie ici est sublime, à l’image du village.

♨ || Nous avons mangé dans un restaurant très cool dans le village de Port de Pollença. Un restaurant qui venait d’ouvrir quelques jours avant, son nom : “VOSS Urban”. Nous avons pris un mix de tapas et on a adoré. On est en Espagne après tout ! Je recommande vivement ce restaurant si vous passez par là.

Après avoir bien mangé et repris des forces, la suite de notre escapade nous attend.

Nous nous dirigeons maintenant vers Mirador es Colomer s’en doute l’un des plus beaux points de vue de l’île [12minutes]. Ce point de vue se situe sur la route du Cap de Formentor. Il ne faut pas confondre les deux endroits, nous n’avons pas été jusqu’au cap car s’y trouvent seulement la mer et un phare.

Pour se garer à Mirador es Colomer c’est loin d’être évident, le parking se trouve dans les lacets de la route de montagne, et il est minuscule au vu du nombre de touristes qui s’y rendent chaque jour. Et encore nous étions en basse saison ! Globalement avec un peu de patience ou en s’éloignant pour vous garer un peu là où vous pouvez, vous pourrez enfin voir ce fameux point de vue.

« Mirador » en catalan signifie « point de vue ». Pour y accéder vous devrait marcher quelques minutes seulement, en empruntant un chemin aménagé avec quelques marches de-ci de-là. Nous sommes rester une bonne demi-heure, c’est largement suffisant pour voir le paysage et prendre des photos.

Ensuite nous avons repris la route vers une autre ville, celle d’Alcúdia [25minutes].

Cette ville est la plus ancienne de l’île, elle a su conserver ses vestiges romains et sa beauté médiévale. Promenez-vous sans hésiter dans cette ville, elle vous fera tomber sous son charme de part ses murs à la couleur ocre du temps d’avant et ses étendues de plages au sable fin.

Mis à part, l’authenticité de la ville, si vous êtes plutôt amateur de farniente, Alcúdia vous proposera également certaines des plus belles plages de Majorque, des beach club, des activités nautiques et un parc aquatique.

Ancien hameau de pêcheur, Alcúdia est l’une station balnéaire les plus réputé de l’île, elle est reconnue pour être familiale et chaleureuse.

Si vous séjournez à Alcúdia et que vous voulez passer une journée à Minorque ou tout simplement finir votre séjour là-bas. Des bateaux proposent des transferts depuis le port de la ville.

Jour 3 : La dernière journée

Pour la dernière journée nous ne pouvions pas trop nous éloigner car nous devions nous rendre à l’aéroport pour midi.

Nous avons donc été voir el Castell de Bellver [13minutes depuis Palma], ce qui signifie littéralement en catalan : « château belle vue ». Et son nom ne ment pas, puisque la vue est vraiment jolie depuis le château, elle offre un panorama sur la baie de Palma.

Vous pouvez visiter l’intérieur du château pour seulement 4€, nous ne l’avons pas fait car il fallait attendre une heure avant que ça ouvre. Et comme nous connaissions pas le temps de visite, etc, nous ne voulions pas louper notre avion.

Du coup, nous somme parties faire quelques magasins avant de repartir, nous nous sommes rendu à Mallorca Fashion Outlet [12minutes de Palma].

Ce centre commercial regroupe des grandes enseignes de vêtements, de cosmétiques, etc. L’environnement est très joli, mais ce sont en grande partie des boutiques très connues partout dans le monde comme Nike, Tommy Hilfiger, Lacoste, etc. Et les prix ne sont donc pas du tout bon marché (pas plus qu’en France).

Et voila, vous connaissez notre itinéraire de ce périple de 3 jours sur la jolie île de Majorque.

Si vous n’avez pas encore découvert Majorque, il est temps non ?

Infos pratiques

  • La devise : À Majorque et les îles Baléares en général, la devise est l’euro (€)
  • La langue : L’espagnol surtout, et comme partout un peu d’anglais.
  • La bonne période : De mai à octobre, le temps est idéal. Avril et novembre sont correctes. Les autres mois sont moins conseillés, mais si la chance est avec vous il y a de belles journées au mois de mars.
  • Le décalage horaire : Il n’y a pas de décalage horaire
  • Le temps de vol : Il faut compter 1h45 de Paris à Majorque
  • Les immanquables : Palma de Majorque, capitale incroyable. Mirador es Colomer, vue époustouflante.
  • Mon coup de cœur : Torrent de Pareis est un endroit magnifique et qui semble moins touristique que Mirador es Colomer (en tout cas en basse saison).
  • Mon conseil : Rester une journée de plus, pour pouvoir découvrir le sud de l’île et notamment Cala Figuera un village qui a l’air magnifique et les grottes du Drach.
  • Mon budget : Le budget pour ces 3 jours à Majorque à été d’environ 400€/pers (Vol, hôtel, location voiture, essence, restaurant, etc..)

Cartographie de mon itinéraire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s